top of page

Le Qigong 氣功

Le Qigong, un art de régulation et de mise en circulation de l'énergie vitale, un outil de «bien-être», une méthode New-Age et pro-beatnik, un outil médical, martial, ou encore religieux ?

Autant d'épiphénomènes qui masquent la vocation première du Qigong : le développement et l'épanouissement spirituel.


Le Qigong

Si pendant près de 50 années en Chine le Qigong -autrefois nommé Dao Yin 導引- fut persécuté, ce ne fut guère pour ses applications prophylactiques mais bel et bien pour sa capacité à émanciper l'esprit des êtres de toutes choses qui l'emprisonnent. Par voie de conséquence, cette idéologie ne pouvait aller de pair avec la pensée unique du petit livre rouge et du camarade Mao.


Le Qigong, l’art de développement personnel et de synchronisation avec le Dao 道, c’est-à-dire, la Voie des Daoïstes, puise ses racines au cœur d’une Chine plurimillénaire.


À cette époque dite des 3 Antiques et des 5 Empereurs (4700 avant notre ère), le chamanisme et le paganisme d'Asie Centrale mais aussi de Mongolie influençaient déjà par son rapport à la nature et son animisme, certes personnifiés alors, la Chine et ses terres les plus sauvages.


Bien avant l'avènement d'un Taoïsme philosophique officiellement marqué par l'existence hypothétique de Laozi 老子 au 6ème siècle avant Jésus-Christ, l'empereur Jaune Huang Di , non moins hypothétique, posa les bases de ce qui allait devenir le courant Huang Lao Dao (de Huang Di 黃帝 et de Lao Zi 老子).


S'accorder avec le principe naturel, respecter le rythme des saisons et vivre sans excès en modérant ses passions constitue dans cette philosophie les premiers pas de la possibilité de recouvrer l'équilibre, et de s'exempter de la maladie pour prolonger la vie.


Favoriser la vitalité et permettre la longévité ont toujours été parties intégrantes des fondements des pratiques chamaniques et taoïques jusqu'au jour d'aujourd'hui. Mais pour quelles raisons ?


Hormis pour contrer la peur liée à la mort et l’extinction de l’égo éprouvée par n’importe quel être sensible, le but de ces pratiques était d’accroître la longévité et la vitalité afin de bonifier la sagesse et la compassion, deux qualités nécessaires à l'Éveil spirituel. En effet, si la vie est prolongée, et que bien sûr l’esprit reste alerte, la réalisation des choses au-delà de leurs concepts, et la perception de l'univers tel qu'il est devient davantage possible.


Ainsi le Dao Yin 導引 ne fut conçu initialement que pour permettre un épanouissement spirituel, orchestrant ainsi un retour à la source de l'origine de l'être humain. Cependant, n’étant pas certains d'accéder à une autre vie humaine capable de progression qui puisse mener à l'Eveil, ces pratiques et cette course contre la mort revêtent alors toute leur importance. Il ne s'agit plus de vivre bien mais de vivre assez longtemps pour éclairer l'esprit !



 

Vous souhaitez vous perfectionner et prendre des cours de Qigong ?

Michel Rio, Ceinture Noire 6ème Duan Wushu,

vous attend à l'Espace Santé & Bien-être dit "Les Sources"

723, route du Pont de Laffin, 74210 Giez


N'hésitez pas à suivre Michel Rio sur les réseaux sociaux :

Instagram : https://www.instagram.com/sun_lutang

____

Cet article vous a plu ?

Partagez le sur vos réseaux sociaux, à vos contacts et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des prochains articles directement dans votre boite de réception !


À bientôt !

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page