FrEn off

Sun-Lutang.com

La seconde génération des Maîtres du Bagua Quan

Baguasun

 

Cette génération, forte du mûrissement de l'étude de la première, produisit également de nombreuses autres lignées, telles que :

 

  • Sun Lutang ou Sun Fuquan et le Sun Shi Ba Gua Quan: Elève de Cheng Ting Hua, il atteindra la quintessence de l'art du Bagua rapidement grâce notamment aux connivences entre les écoles de Xing Yi Quan et de Bagua Quan. Cheng Ting Hua l'enverra par la suite au coeur des monts Emei étudier le Yijing. Ce qu'il fera après s'être marié. Il en reviendra en apportant des changements profonds à son Gong Fu du Ba Gua : une idée très spirituelle du Bagua et alchimique. Les rapports entre le Bagua et le Yijing depuis son oeuvre se sont renforcés et il est aussi bon de noter qu'il établit des rapports avec la médecine du Yijing qui ne sont pas les mêmes que ceux habituellement employés par les autres écoles. Ses formes sont simples, épurées, sans extravagances et s'apparentent aux Huit animaux.
  • Gong Bao Tian et le Qian Ku Ba Gua Zhang: Elève de Yin Fu, il popularisa grandement ce style et y ajouta sa touche personnelle. On le retrouve parfois sous le nom de Bagua impérial. Il enseigna dans la province de Liaoning et eut pour disciple Sun Ru Wen qui transmit lui-même le Ba gua à Huang Shi Chen. Il débuta donc son apprentissage auprès de Yin Fu en 1882 et avait trois techniques particulières: "la marche sur le bord du panier", "saisir l'oiseau en vol", et "réduire le lupin en poudre dans la paume serrée". Il fut enseignant dans l'équipe de Wushu militaire, puis à la fin de sa vie, s'en retourna dans sa province natale pour y enseigner le Bagua Zhang.
  • Ren Zhi Cheng et le Yin Yang Ba Pan Zhang: Auteur d'ouvrages à propos du fameux Ba Pan Zhang qui se réclame lui aussi de l'école de Yin Fu. Les mouvements sont extrêmement agiles et souples, s'apparentant au singe. Les circonvolutions y sont nombreuses et variées, poussées à leurs maximum. La marche est classique mais rapide et les mouvements sont très vifs. Les séries sont peu nombreuses. Il enseigna dans la province du Hebei.
  • Xiao Hai Bo et le Xiao Ba Gua Zhang et le Yin Yang Ba Pan Zhang également : Fait absolument normal puisque le Ba Pan Zhang proviendrait de du Maître commun de Ren Zhi Cheng et de Xiao Hai Bo : Liu Bao Zhen. Bien que certains affirment qu'il se soit développé complètement indépendament de Dong Hai Chuan par Dong Linmeng (Bi Deng Xia , le Maître de Dong Hai Chuan!), l'historien actuel Kang Gewu prouva par ses recherches le contraire. Xiao Hai Bo enseigna surtout à Tianjin.
  • Jiang Rong Qiao et le Jiang Ba Gua Zhang: Elève de Zhang Zhao Dong, de Cheng Ting Hua et de Li Jing Lin, qui fut un célèbre général épéiste, détenteur de la lignée de l'épée du Wudang. Il créa son propre style à partir des enseignements de Zhang Zhao Dong et écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, dont un sur la supposée forme originelle du Bagua Zhang. Il laissa aussi de très bons écrits sur le Xing Yi Quan. Son style est simple et épuré et revient souvent sur les bases des changements simples et double de paumes. Il étudia également le Xing Yi Quan avec le Maître Li Cun Yi. Il enseigna au centre national du Wushu. Il y fréquenta de nombreux experts et y apprit de nombreuses pratiques et techniques de styles différents, puis forma un nouveau courant de Bagua Zhang. Positions larges, corps vrillé et vivant, comme le corps d'un dragon. Il enseigna surtout à Shanghaï.
  • Shi Li Qing et le Shi Ba Gua Zhang: Shi Li Qing fut le neveu et élève de Shi Ji Dong, le gendre et disciple de Dong Hai Chuan. Il eut pour disciple le moine Fu Yuan et celui-ci transmit ses connaissances à Di Zhao-Long. Di Zhao long popularisa son enseignement dans la province du Jiang Su et dans celles avoisinantes. Dans la marche du Bagua, la position de sa main est celle dite du "tir à l'arc".
  • Fu Zhen Song et le Fu Ba Gua Zhang: Disciple de Qu Shi-Shan, Fu Zhen Song mélange dans ses mouvements le dur et le souple. Ses changements sont très vivants comme les déplacements d'un Dragon. Il cré le Tui Shou (techniques à deux de poussées des mains) du Bagua Zhang et enseigna majoritairement dans le sud, dans la province du Guang Dong.
  • Gao Yi Sheng et le Gao Ba Gua Zhang: Il commença enfant la pratique du Da Hong Quan (La grande boxe de la famille Hong).Gao Yi Sheng peut-être cité ici en raison de son premier professeur de Bagua Zhang : Song Chang Rong qui était disciple direct de Dong Hai Chuan, et les affinités qu'il allait avoir avec Cheng Ting Hua. Ce premier professeur (Song) refusa de lui en apprendre plus au terme de 3 ans de pratique de la marche en cercle et du simple changement de paume. il changea donc de professeur et trouva un élève très talentueux de Cheng Ting Hua, Zhou Yu Xiang. il croisa les paumes avec lui et perdit 3 fois. Il souhaita que Zhou l'enseigne mais celui-ci , devant l'écart d'âge trop peu important, l'introduisit auprès de Cheng Ting Hua, qui le prit pour élève de temps en temps pendant 4 ans jusqu'à sa mort, bien qu'il reçut sa formation intégrale de la part de Zhou Yu Xiang, qu'il accompagnait partout dans ses périples. Après 6 ans de pratique intense, il enseigna le style Cheng de Bagua. Puis entre 1902 et 1911, il apprit le style de Li Cun Yi de Xing Yi Quan avec celui-ci. Par la suite il fonda son style le Gao Bagua Zhang et s'installa dans sa province du Shandong à Da Shan. Il déménagea plus tard au village de Yang, conté de Wu Ching dans la province du Hebei, non loin de Tianjin, ville grouillante de violence et de délinquance où nombre d'artistes martiaux s'établirent. En 1942, (à l'âge de 76 ans!) il rencontra un Maître de Taiji qu'il affronta et qu'il tua par blessures au bout de 3 jours. Il dû s'enfuir de Tianjin et n'y revint jamais en se réfugiant à l'arrière d'une pharmacie du conté de Wu Ching où il finit ses jours.

A noter d'autres Maîtres célèbres tels que :

 

  1. Wang Shu Jin :, Maître ayant étudié avec Zhang Zhao Dong, et Wang Xiang Zhai.
  2. Chen Pan Ling : qui peut être associé soit à la seconde génération car il étudia avec Liu Feng Chun (1ère génération) soit à la troisième car il étudia avec Chen Hai Ting et Tung Lien Chi (2ème génération).
  3. Li Zi Ming : Maître taoïste ésotérique ayant étudié sous Liang le frippier. Son Ba Gua était très particulier et naturel. Il fut un très grand expert dont on peut encore voir des vidéos très intéressantes qui circulent librement. Il enseigna au Japon, mais de façon assez secrète.