FrEn off

Sun-Lutang.com

Frise chronologique

- 1859,1860,1861 ou 1862 selon les sources (sa fille cite 1862) : Naissance à Baoding dans le conté de Wan, province du Hebei. Son premier nom, Sun Fu Quan ne changera qu'en 1894 , Cheng Ting Hua le surnommant Lu Tang.

- 1869: Scolarisé 2 ans, le jeune Fu Quan montre un vif intérêt pour les lettres et l'étude. Perte de la ferme de son père, et de son père lui-même.

- 1872: Première rencontre avec les arts martiaux de Shaolin avec son professeur dont le surnom était "Wu"

- 1875: la mère de Fu Quan tente de lui faire arrêter les arts martiaux mais après avoir observé que son fils était en meilleure santé, ne s'y opposera plus.

- 1875: Première confrontation martiale avec le neveu de son patron, à qui il fait rendre son repas en une seule percussion. Renvoi de Sun Fu Quan. Peu de temps après , Sun tente de se suicider, celui-ci ne voulant pas causer de tort à sa mère , et ne voulant pas être une bouche à nourrir. Deux passants sauvent de justesse Sun Fu Quan et lui donne un peu d'argent. S'en servant pour rendre visite à son oncle, celui-ci l'embauche comme clerc dans sa boutique de fournitures pour calligraphie.

- 1877: Frappé par la calligraphie déja précocement superbe de Fu Quan, un des amis de son oncle, Zhang le prend sous son aile et lui enseignant son savoir, le présente à un autre ami de son oncle, Li Kui Yuan, qui possède une compagnie d'escorte de caravane, et pratiquant de Gong Fu interne du Xing Yi Quan. Celui-ci se révèle être l'élève du grand Guo Yun Shen. PRatique du San Ti pendant un an.

- 1882: Li Kui Yuan introduit Sun auprès de Guo Yun Shen: perfectionnement du Xing Yi Quan. Aguerri spécialement dans la forme du singe , Guo lui donne le surnom de "plus rusé qu'un singe vivace"

- 1889: après 8 années passées avec Guo Yunshen, Sun Fu Quan devient l'héritier formel du Xing Yi Quan de Guo Yunshen, recevant un ouvrage sur cet art des mains de son Maître, qu'il reçut lui-même de Li Neng Ran. Guo Yun Shen l'envoit rencontrer Cheng Ting Hua à Beijing. Il a alors 27 ans si l'on prend 1862 comme année de naissance.

- 1892: Après 3 ans d'études du Ba Gua, Sun maîtrise le style du Dragon de Cheng Ting Hua, le Bagua de l'épée et celui de la lance. Cheng Ting Hua, n'ayant plus rien à lui apprendre lui conseillent l'étude du Yi Jing dans la province du Sichuan. Cheng lui donne le nom de "Sun Lu Tang".

- 1892: mariage à Zhang Shou Xin et déménagement à Ding Xing dans le Hebei où il enseigne. Il a alors 30 ans. Il y resta 3 ans et eût son premier fils , Sun Xing Yi.

- 1894: Il voyagea dans le Sichuan et rencontra un moine (Zhi Zhen) qui lui enseigna le Yi Jing et le Qi Gong du Emei. Etude à Wudang de "l'elixir d'immortalité" avec le patriarche Jing Xu.

-1896: deux ans plus tard il revient à sa femme et son fils, et déménagea à Baoding. Son meilleur élève Qi Gong Bo , tient la posture San Ti pendant 3 ans. Création d'une société littéraire où Sun permet aux citadins d'apprendre à lire.

- 1899: Sun voyage jusqu'à Xing Tang ville à 120 kms de Beijing, dans le Hebei. Il y enseigne pour une durée de 8 ans. Il arrêta un bandit en utlisant le gong fu de la légereté.

- 1907: Xu Shi Chang invite Sun à senseigner dans le Nord de la Chine à Feng Tian. Il vainquit ici un bandit surnommé "Invincible dans les provinces de l'Est" et sa réputation s'agrandit. Il se prépara à affronter un étranger en combat. Xu jugeant que Sun gagnerait , fit avorter la rencontre, craignant un incident diplomatique.

- 1907: retour à Baoding , et sa ville natale.

- 1910: Sun décide de migrer à Beijing pour promouvoir les arts martiaux. Il fonde 3 écoles : deux à Beijing et une à Tianjin. Nombreux voyages de Sun pour accepter de nouveaux étudiants et disciples entre ses écoles. Beaucoup de déplacements vers les petites écoles également pour diffuser son art.

- 1914: Naissance de Sun Jian Yun, sa fille.

- 1914: pendant l'été il reccueille le Maître Hao Wei Zhen, épuisé et malade sans savoir que celui-ci détient l'héritage du Taiji Quan du style de Wu Yu Xiang et prit soin de lui jusqu'à sa convalescence terminée. Hao Wei Zhen transmet son Taiji à Sun Lu Tang pour le remercier de l'avoir soigné.

- 1915: Premier ouvrage sur l'étude du Xing Yi Quan.

- 1916: Les arts martiaux se développent à Beijing. Il s'enjoint à d'autres Maîtres ( tels que Wu Jian Quan , et Yang Cheng Fu ou encore Li Jing Lin) pour promouvoir le Gong Fu et y dispense des instructions littérales ainsi que des démonstrations.

- 1916: L'ouvrage sur la boxe des huit trigrammes est édité.

- 1919: printemps de cette année Xu Shi Chang le persuade d'entrer au gouvernement jusqu'en 1924 où il enseigne les arts martiaux. Il enseignera les arts martiaux dans le palais même du président où il obtiendra le grade de lieutenant.

- 1919: Fin de son manuscrit sur la boxe du faîte suprême. Dans cette période Sun Lutang aida les habitants de son village à se sortir de la sécheresse et la rendit très fière tel qu'il l'avait prédit étant enfant.

- 1921: L'ouvrage sur le Tai Ji Quan est édité. Sa notoriété pour la méthode de Tai Ji qu'il mit au point se propage dans toute la Chine et au dela. Combat contre un Japonais qui demanda la permission à l'empereur du Japon d'aller défier Sun Lutang.

- 1922: Décès de son fils Sun Huan Min à Shanghaï. Sun se déplace à Shanghaï et à Hong Zhou. Il accepta une centaine d'étudiants. Vol du journal intime de Sun Lutang décrivant tous ses secrets et toutes ses combats.

- 1924: Sun démissionne de son poste au gouvernement et rejoint le Shanxi pour superviser la pratique martiale. Chen Wei Ming, élève et ami de Sun installe une école du Tai Ji du style Sun à Shanghaï. Forte propagation du style via cette école.

- 1925: Edition du traité de l'essence de la boxe véritable.

- 1927: Publication de l'ouvrage sur l'épée des 8 trigrammes.

- 1928: Zhang Zhi Jiang et Li Jing Lin, président et vice-président de l'académie nationale des arts martiaux de Nanjing invite Sun Lutang à enseigner à Shanghaï. Accompagné de son disciple Yang Shi Yuan il réside un court moment chez Chen Wei Ming puis se rend sur Nanjing où il est nommé conseiller pour la branche des arts martiaux internes à l'académie nationale des arts martiaux de Nanjing.

- 1928: Sun et ses " diciples Sun Zhen Daï , Sun Zhen Chuan et Qi Gong Bo dirigent l'école fondée dans la province de Jiangsu et Zhong Jiang. Voyages fréquents entre Nanjing, Shanghaï, Su Zhou et Hang Zhou.

- Mort de Sun Huan Min, fils aîné de Sun Lu Tang.

- 1930: Grave inondation à Jiang Su et Zhe Jiang. Sun organise une démontration bénévole de Gong fu avec ses élèves et reverse la totalité des bénéfices aux paysans. Sa démonstration reste l'apogée de la manifestation.

- 1931: Sun Lutang brise une règle ancestrale et ouvre une école de pratique pour les femmes à l'école de Zhe Jiang.

- 1931: les Japonais envahissent la Chine et Sun démissionne pour retourner à Beijing.

- 1933: Sun Lutang décède après avoir prédit sa mort 15 jours avant grâce au Yi Jing. Il rentre à Baoding, déclarant vouloir décéder dans la maison qui l'a vu naître. Ses prédictions se réalisent. Son autopsie révèle qu'il possède le corps d'un homme de 40 ans alors qu'il en a 71( 72, 73 ou 74 selon sa dat de naissance ).