FrEn off

Sun-Lutang.com

Frappes

Les frappes du Xing Yi Quan se font généralement combinant paumes ouvertes (Piquan) poings fermés (Beng Quan, Zuan Quan, Pao Quan, Heng Quan)... Et lorsque l'on dit poings fermés et paumes ouvertes, il s'agit de tous les angles de ceux-ci.

On y retrouve aussi la formation de la griffe (Ying Xing), l'utilisation des doigts également.

Concernant leur localisation, les frappes se font tout aussi bien sur des régions fragiles anatomiquement parlant (nous prenons la précaution nécessaire de ne pas citer ici ces zones), ou sur des points d'acuponcture précis.

Les coups de pied, comme dans tous les arts internes, dépassent rarement la ceinture en hauteur. ils sont aussi bien séparants, qu'écrasants ou enfonçants.

On retrouve le système des Qin Na (manoeuvre de contrôle des articulations et autres clefs).

Les projections également ne sont pas en reste.

En bref l'arsenal martial du Xing Yi Quan est extrêmement complet si ce n'est sa carence de travail au sol. Encore une fois l'objectif des arts martiaux chinois est de rester debout et non pas d'amener le combat au sol, considéré comme dangereux.